le seul journal à double usage
Numéro 5 - Septembre 1999


"Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. Tout ça c'est bien gentil, mais j'ai du mal à mettre en pratique"
Amaury de la Rochefoucauld

Editorial

Anne-Marie et Marc sont rentrés pour le 15 Août en grande forme nous ramenant de quoi satisfaire nos nostalgies culinaires.
Ils ont ramenés un fromage de la région de chaque coopérant ou volontaire présent ici ainsi que de la cochonaille.
Nous avons fait notre "Festin de Babette" à Sainte Anne goûtant aussi le plaisir de nous rencontrer encore une fois.
Ne perdons pas ces bonnes habitudes. Ce sont les meilleures.

Amaury
- AMIS 2000 (publicité) -
Notre agence vient d'ouvrir 123, rue de Jaffa. En promotion pour l'ouverture ce mois-ci : un ami d'enfance qui acquiesce à tout ce que vous dites, la grand-mère modèle qui fait de succulentes tartes toute seule et la baby-sitter suédoise que l'on habille et déshabille.

Dans ce numéro :

L'unité pour la paix
L'Eclipse
Palestiniens et Stress
Les beaux parleurs
La Guerre des sexes
Guerre des sexes : droit de réponse
Local : "Terra Incognita"
Des oeillères
Courrier des lecteurs
Courrier du Coeur - conseils de Ménie Amaury
Humeur : Le temps est à l'orage
Humeur : Histoire de chapeaux
Faits divers
Notre époque : La malédiction des téléphones cellulaires
Portrait : Robert Glaviot
En bref ...
Evènements mondains
Sciences par Robert Glaviot
L'interview du mois par Claudine Linotte
Chronique gastronomique
Conseils pratiques de Robert Glaviot
Chronique Jardinage
Carnet mondain
Petites annonces
Idées Séduction par Claudine Linotte
Conseils beauté
Votre horoscope par Hubert Voitout

L'unité pour la paix

Cette photo n'est pas qu'un symbole car une véritable volonté d'unité vient de la base des croyants. Elle ne veut pas dire grand-chose sans actes concrets, sans compassion, sans humanité.
retour au sommaire

L'Eclipse

Le phénomène physique du 11 août n'était pas si spectaculaire, les réactions des gens étaient le plus intéressant. Les musulmans ont prié sans cesse, croyant à la fin du monde, les scènes d'hystèrie pouvaient y faire croire. Les gens qui avaient annulé leurs réservations dans les Gers n'étaient pas moins ridicules, il faut dire aussi ...
retour au sommaire

Palestiniens et Stress

L'occidental qui vit en Palestine est forcé de s'adapter à un nouveau rythme de vie qui est totalement différent de celui qu'il a chez lui. Chez lui, la montre est reine. Ici, c'est un objet décoratif que l'on porte au poignet. L'occidental voudrait tout faire dans la même journée, ici, le système "IBM" simplifie tout : "Inch' Allah, Boukra, Malech", c'est à dire ; demain, si Dieu le veut, çà ne fait rien (de toutes façons).
L'occidental est bien obligé, à un moment ou un autre, de faire le deuil de ses sacro-saints horaires. Il est bien obligé s'il prend un taxi collectif d'attendre une heure si besoin est le remplissage du "sherout" ou du "servis" (sherout, en hébreu, servis en arabe). Et puis de toute manière, c'est un rythme de vie extrêmement plaisant auquel il est facile de s'adapter.
Amaury Watremez
retour au sommaire

Les beaux parleurs

Vous en connaissez au moins un, ils pulullent en Terre Sainte. Il connaît tout sur tout et peut parler de tout. Parlez lui de la situation politique du pays, il la connaît beaucoup mieux que vous même si, pour certains, il n'est là que pour quelques jours. Comme il aime plaire, il flatte toujours ses interlocuteurs tout en sachant garder un ton légèrement condescendant. Il vous écoute comme un maître d'école écoute un élève immature.
Il adore et déteste à la fois la compétition, il adore car il en a besoin pour exister, il déteste car il a peur d'être supplanté sur un point ou un autre. Il se donne un genre. Il n'exulte jamais autant que lorsqu'il montre ce qui est pour lui sa supèriorité. Bien sûr, il passe à côté de l'essentiel et ne peut se départir d'un léger mépris pour les gens qu'il trouve trop simple à son goût.
En pensant à ce sujet, tout le monde se dit : "Moi, je ne suis pas comme çà !", y compris votre serviteur. C'est un leurre.
Amaury Watremez
retour au sommaire

La Guerre des sexes

Contre l'avis défavorable de notre rédacteur en chef qui n'a que faiblement souri à ces blagues, nous publions ces histoires anti-macho qui rendent justice aux femmes.
Claudine Linotte

A ne pas mettre en toutes les mains (note du rédacteur en chef)
-Un homme c'est comme une K7 vidéo : avance, recule, avance, recule, stop, eject.
-Dieu a créé les femmes belles et stupides : belles pour que les hommes les aiment, stupides pour qu'elles aiment les hommes.
-Qu'est-ce que les OVNI et les hommes intelligents ont en commun ?
Tout le monde en parle, personne ne les a jamais vu.
-Pourquoi les femmes ne veulent-elles plus se marier ?
Elles préfèrent du jambon dans le réfrigérateur qu'un gros porc dans le salon.
-Quelle est la différence entre un homme et une tempête de neige ?
On ne sait jamais combien de temps çà va durer et combien de centimètres il va y avoir.
Envoyées par Anne Da-Rocha de Croix (Ch'Nord)
retour au sommaire

La Guerre des sexes : droit de réponse

Je ne tolèrerai pas que dans ce journal paraissent de telles blagues d'un goût franchement douteux qui ne sont pas drôles en plus. Pour ratrapper çà, en voici une, à mon tour, beaucoup plus élégante.
Qu'est ce qu'un grain de beauté sur la cuisse d'une blonde ?
Un cancer du cerveau.
Vous le voyez, nous aussi, nous pouvons nous défendre, ribaudes !
Hyppolithe de Saint-Poulet
retour au sommaire

Local : "Terra Incognita"

Aller au Mur, c'est partir en terre inconnue, mais ce n'est pas forcément là que se trouve l'âme du pays. Des hommes et des femmes prient devant ce que l'on pense être le mur occidental du Temple de Salomon. Est-ce le lieu qui est important ?
Pour des chrétiens qui vont au Saint Sépulcre, c'est trouver l'épicentre de notre Foi, mais le tombeau est vide. Est-ce le lieu qui compte ? Notre prière a-t-elle plus de sens dans ce lieu, inaccessible à la majorité des chrétiens sur la planète, rappelons-le.
Il me semble que la terre quasiment inconnue est souvent notre cur et notre capacité à la compassion qui résistent devant les préjugés et les idées reçues, comme les obstacles dans une jungle impénétrable.
Amaury Watremez
retour au sommaire

Des Oeillères

On trouve ici plusieurs sortes d'occidentaux en dehors des volontaires et coopérants, ce sont les touristes et les pélerins. Un touriste veut du soleil et voir des vieilles pierres. Un pélerin veut voir des lieux saints des sa foi, les juifs le Mur occidental, les musulmans, le Dôme du Rocher, les chrétiens , le Saint Sépulcre.
Prier sur le lieu de la Résurrection à Jérusalem, malgré les divisions, malgré la laideur du lieu, me semble tout à fait louable, c'est l'épicentre de la foi chrétienne.
Mais il y a aussi de cette sorte des pélerins qui ne voudraient voir que çà et ferment les yeux, les oreilles et la bouche devant, par exemple, la pauvreté qu'ils rencontrent. Jérusalem devient pour eux une sorte de "Disneyland" pour adultes férus de religion.
Les arabes sont obligatoirement sales, voleurs et malhonnêtes, les israèliens travailleurs, plus dignes de respect, occidentaux en fait. Il n'y a que de l'incompréhension devant une autre culture et de l'incompréhension naît la peur.
Ce sont les gens qui sont les plus intéressants à découvrir, les petits, les boutiquiers, les gosses, qui sont nombreux ici : "Un thé Abunah ?". Ce sont peut-être souvent des petits voleurs mais ils offrent le thé en toute gratuité, ce qui est impensable en France en particulier et en Occident en général.
retour au sommaire

Courrier des lecteurs

"Bonjour Amaury,
Merci pour les exemplaires de ton canard ... On commence au "Clairon de Sainte Anne" et on termine au "Washington Post" (ou à Paris Boum Boum !). J'ai cru y discerner des souvenirs personnels (JF, 1m61, ...)"
Arnaud Soumagne - Saint Germain en Laye
Vous ne vous trompez pas sur les souvenirs ...

"Cher Amaury,
On a bien apprécié le "Clairon de Sainte Anne". Je vois que l'ambiance n'est pas trop mauvaise. Nous avons beaucoup aimé l'horoscope."
Anne et François Da Rocha - Croix
Merci, vous me flattez

retour au sommaire

Courrier du coeur - conseils de Ménie Amaury

"Je mesure 1m22 et pèse 143 kilos. J'ai un il bleu et l'autre jaune. Je n'ai plus de cheveux depuis longtemps. Je voudrais plaire. Comment faire ?"
Aristide Le Hideux - Paris
Mais, voyons, rien n'est perdu, il y a de belles histoires d'amour dans les cirques.

"Je suis policier chargé des écoutes des francophones, je suis tombé amoureux d'une personne travaillant ici. Comment lui dire ? ".
Salomon Gourevitch - Tel Aviv
Je ne dirais qu'une chose, la retenir à la douane aussi longtemps n'est pas une solution.
retour au sommaire

Humeur : Le temps est à l'orage

Depuis quelques jours, le temps est à l'orage. Il fait chaud et lourd, un jeune palestinien se fait arrêter en face de la porte de Damas, ils sont à six dessus avec les matraques, un vieux s'interpose et est repoussé sans ménagement, Des renforts arrivent en force, de une voiture de police tout à l'heure, il y en a maintenant six.
Je prends des photos, excitation du photographe de guerre. L'adrénaline monte ...
Et puis on s'aperçoit qu'il n'y a rien d'excitant à la violence ordinaire, rien d'excitant à la haine érigée en système.
Amaury Watremez
retour au sommaire

Humeur : Histoire de chapeaux

Les fiers hommes en noir que nous voyons vers Mea Shearim portent des chapeaux dignes des films noirs des années 40 et d'une élégance raffinée, surtout en hiver quand il pleut avec le sac plastique dessus. Ils attendent l'unification de Jérusalem et la Venue du Messie.
Il est amusant de savoir que ces chapeaux sont fabriqués à Ramallah par des palestiniens. Chapeaux qu'ils laissent au vestiaire lorsqu'ils vont à "l'Oasis" de Jéricho, il paraît que l'on ne compte plus le nombre de juifs orthodoxes qui vont jouer là-bas, ou lorsqu'ils vont sur les plages de Tel-Aviv.
Amaury sur une information de Germain
retour au sommaire

Faits divers

- Clonages à Beit Hanina -

Il était très dur à Éric André de différencier les religieuses avec qui il travaille. Il a maintenant résolu ce mystère. Ce sont toutes des clones de Sur Hortense.
Il a en effet découvert dans le sous-sol de l'école des caissons cryogènisés contenant chacun une version de Sur Hortense à différents stades de développement.
Certains duplicatas savent le français, d'autres sont spécialement programmés pour la remise de décorations au Consulat, un mécanisme souriant est alors intègré au bloc-moteur. C'est très ingénieux.
Il paraissait étonnant que toutes les surs du Rosaire soient petites, grosses et énergiques. Maintenant que ce mystère est dévoilé à la face d'un monde incrédule, Éric est inquiet. Il a trouvé d'autres caissons, dont un avec un duplicata à son effigie habillé en noir avec un col romain, en séminariste.
Amaury Watremez (exemplaire 3)

- Des monte-en-l'air au Pater ? -

Un individu suspect, répondant parfois au nom de Benoît, a été aperçu sur le toit du logement des filles du Pater, démontant l'antenne parabolique. Une question se pose ? En avait-il le droit ?
On l'a vu ensuite sauter du toit sur des matelas spécialement disposés par ses complices, un petit gros dont nous tairons le nom et une marraine de la mafia corse, en repérages à Jérusalem pour de mauvais coups ?
Quand la police se décidera-t-elle à intervenir ?
Robert Glaviot
retour au sommaire

Notre époque : La malédiction des téléphones cellulaires

Côté palestinien comme israélien, on trouve de ces hommes et femmes accrochés à leur "téléphone portable", causant et devisant au milieu de la circulation, dans un taxi ou au cinéma. Pour certains, c'est un outil indispensable de leur travail ou de leur ministère. Pour d'autres c'est un jouet. Rentrant de Tel Aviv un dimanche soir, il y en avait un à mes côtés qui n'a cessé pendant une heure de répèter "Hein!", "Hein!". L'expérience fût éprouvante pour mes nerfs car dix secondes après, le téléphone de mon voisin sonna, il ne cessa de répèter "Ken!", "Ken" (oui), jusqu'à l'arrivée à Jérusalem que je considèrai alors réellement comme une ville sainte, sauvé ! Que nenni, tout recommença dans le bus !..
Hyppolithe de Saint Poulet
retour au sommaire

Portrait : Robert Glaviot

Nous avions oublié de présenter Robert Glaviot dans notre dernier numéro. Nous en avons profité pour présenter Frédéric Potauroz, notre chroniqueur judiciaire
La rédaction

Robert Glaviot est né en 1937 à Garges les gonnesses à l'hôpital Lénine. "J'ai commencé à militer très tôt" dit-il dans un sourire. La guerre l'a profondément marqué : "Qu'est ce que j'ai pu dépenser comme timbres !" Il a travaillé à la SNCF jusqu'en 1965. "C'était plus pareil, le travail avait changé." Il a donc décidé de devenir journaliste après sa retraite.
Il écrit une petite rubrique de conseils pratiques dans la vie du Rail à partir de 1967, très appréciée des lecteurs. Il continuera dans notre journal et s'occupera aussi des faits divers avec Frédéric Patauroz.
Frédéric Potauroz a été très connu de nos lecteurs comme avocat du grand-monde parisien. Il connaît très bien Hyppolite de Saint-Poulet.On se souvient de son émouvante plaidoirie dans l'affaire Benoît Gabegie, accusé de fraude fiscale. Les jurés d'abord hostile au prévenu, s'étaient cotisé à la fin du procès pour qu'il rachète sa Jaguar
On se souveint aussi de sa prestation devant la cour de Paris lors du jugement de l'ancien ministre des affaires étrangères qui n'a été condamné grâce à lui qu'à cirer ses chaussures à 11 000 francs.
Son amitié avec notre chroniqueur mondain l'a décidé à nous proposer ses services comme chroniqueur judiciaire
retour au sommaire

En bref ...

Espionnage ? : On a vu un individu louche traverser toute la ville de Jérusalem, prenant constamment des photos. Il ressemblerait trait pour traits à notre rédacteur en chef, affirmeraient des témoins. L'intéressé nie tout en bloc : "C'est pas moi, c'est toujours moi qu'on accuse !"

Encore des cosses extra-terrestres : On aurait vu des cosses dans le jardin des carmélites du sanctuaire du Pater. Que fait David Vincent pour convaincre un monde encore incrédule ?

Manque de compétences ? :Anne-Marie et Marc Auroyer sont passés en un quart d'heure à la douane lorsqu'ils sont partis en France. La police n'a donc pas vu le lance-roquette démontable caché dans les huits sacs ? Ils ont dû être bernés par la gentillesse d'Anne-Marie et la bonhomie de Marc.

Manque de compétences ? :Le passage d'Odile Terra à la douane pourrait rassurer quant aux compétences des douaniers qui l'ont retenu 2 heures et demie dont une heure et demie de fouille corporelle. Mais ils ignorent vraissemblablement qu'elle est un agent du Mossad.
retour au sommaire

Evènements mondains

Émotion et solennité

Le 7 Août était inauguré un des futurs hauts lieux de la Palestine : l'école de Zababdeh. Étaient présents sa Béatitude Michel Sabbah, Patriarche de Terre Sainte, le Père Docteur Luis Hazboun, Curé de Zababdeh , Monsieur et Madame Florence et Benoît Ingelaere, Volontaires Professeurs de Français,
Le Père Hazboun était encore très anxieux le matin-même voulant que les travaux soient terminés.. Après avoir écouté les paroles émouvantes qu'il a prononcé, nous avons écouté l'excellent discours de Monseigneur Sabbah.
Le mariage du mois

Philippe Lods et Tanya se sont mariés le 21 Août à Sainte Anne, grande fête oû les coopérants et volontaires de la DCC étaient tous généreusement invités. Qu'il en soit remercié.
Le 15 Août à Sainte Anne

Le dimanche 15 Août à Sainte Anne a été l'occasion pour les anciens coopérants et volontaires de rencontrer les nouveaux, Cécile, Cyprien et Jean-Charles. Cela a été aussi l'occasion de déguster d'excellents fromages et de la très bonne charcuterie gràce à Anne-Marie et Marc de retour dans ces lieux. Merci à eux. Le volontaire de Sainte Anne a été ravi de déguster une boulette d'Avesnes odorante et épicée.
- Montrer un bon exemple -

Anne-Marie et Marc Auroyer était à Tigery le 17 et le 20 juillet. Ils ont donné l'exemple de la bonne tenue des volontaires DCC et "Terre Sainte". Certains les ont même trouvé un peu trop sérieux voire austères.
Il est vrai que le groupe dont ils sont issus, Tigery 98-groupe 5, était réputé pour son ambiance sévère et presque triste. Allons courage les nouveaux ! Ce ne sera pas si dur.
retour au sommaire

Sciences par Robert Glaviot

Notre rédacteur en chef, déjà peu courageux quand il s'agit de se lancer dans des choses peu agréables telles que la comptabilité des faxs ou celle des photocopies a décidé de se faire cloner lui aussi : un clone pour chaque chose, "le Clairon", deux pour les projections diapos ou vidéo (un qui regarde le films ou les diapos, l'autre qui attend les retardataires dans la rue), un clone pour POC, un autre pour la bibliothèque, il y a même un clone prévu pour les relations amoureuses.
Le seul problème est que chaque clone revendique d'être le seul et unique Amaury Watremez. Du coup, l'original est maintenant suivi par ses sept duplicatas dans la rue qui ont les mêmes réactions que lui devant la plupart des gens qu'ils rencontrent. De plus, le soir, les sept se couchent dans le même lit.
La vie va devenir dure pour l'entourage d'Amaury !
Alfred Escroq
retour au sommaire

L'interview du mois par Claudine Linotte

Un syncrétiste ou un un sain crétin ?

Claudine Linotte : - J'ai le plaisir d'interviewer Amaury Watremez, notre rédac'chef, qui vient de créer une nouvelle religion, l'Isjudaïcisme qui réunit les trois grandes religions en une seule.
Amaury Watremez : - Oui, nous avons pris ce qui est le plus agréable dans les trois religions.
C L : - C'est à dire ?
A W : -Déjà, pour les jours de repos, nous en proposons trois, vendredi, samedi, dimanche. Nous avons trois-cent cinquante jours chômés dans notre calendrier. Ces fêtes sont obligatoires.
C L : -Mais autorisez-vous l'ouverture des magasins les vendredis, samedis, dimanches ?
A W : - (rires) Mais, bien sûr ! Les restaurants, cinémas et autres magasins de CD sont même obligés d'ouvrir à ces moments.
C L : -En tant qu'ancienne militante féministe, l'autorisation de la polygamie me choque. Au niveau de la liberté de la femme, vous régressez.
A W : -Soyons bien clairs, la polygamie n'est autorisée qu'aux hommes de 1 mètre 65 légèrement enveloppés ce qui réduit le champ des possibilités, de plus, les femmes ont aussi accès à la polygamie.
C L : -Mettons que si je me convertis, je vais pouvoir officialiser ma liaison avec Roberto, mon coiffeur, Jean-Brice, mon kyné et Antoine, l'employé du gaz.
A W : -Bien sûr !
C L : -Oû dois-je signer ?
A W : -Le chemin vers la révélation de notre foi commence d'abord par un don de 5000 Francs.
C L : -Grand Mètre soixante-cinq, merci de vos sages éclaircissements, Ce fut un honneur de vous interroger.
A W : -Oui.
retour au sommaire

Chronique gastronomique

Nous allons passer en revue les différentes bonnes adresses des volontaires. Nous vous conseillons la soupe au hummus de Saint Louis, excellente en cas de problème gastrique. La cuisine du Collège des Frères pourrait vous contenter, pour l'éternité, à moins que vous n'ayez l'estomac réclamant des mets plus délicats. Il vous faudra y réserver votre place, numèrotée, un mois à l'avance, pas d'invités-surprise !
Je recommanderai le "msakhen" de Zababdeh , très digeste. C'est excellent. Le gâteau au chocolat Éric André est délicieux, il fond sous le palais (vraiment). Dommage qu'il n'en fasse pas plus souvent.
Mais le "nec-plus-ultra" de la cuisine hyérosolèmitaine reste quand même la cuisine des demoiselles de Sainte-Anne, . Mais il y a peu d'appelés et peu d'élus pour y goûter.
retour au sommaire

Conseils pratiques de Robert Glaviot

Pour une réunion de travail dans la joie : N'employez que l'imparfait du subjonctif ou le passé simple. Cela donnera à votre réunion ennuyeuse un air de fête élégante. Si vous l'eûtes su, vous le pûtes.
Pour un réfectoire dans la joie : Rassemblez toutes les tables, un petit coup de scie, et vous avez une superbe table ronde. Il faudra néanmoins vous habituer à converser par téléphone.
Pour se reposer après le dîner en toute dignité : Pendant que les autres feront la vaisselle, allez mettre la table du petit déjeuner pour le lendemain. Vous ne pourrez pas être soupçonné de quoi que ce soit (tirer au flanc par exemple).
retour au sommaire

Chronique Jardinage

S'étant découvert la main verte après avoir récupèré des plantes vertes, notre rédacteur en chef s'occupera de la rubrique jardinage Si quelqu'un vous donne une, ou deux, plantes en pot. Que faire ?
Transportez-les dans le coffre de la voiture en prenant bien soin qu'un des pots roule et se casse. Vous allez ainsi pouvoir réacclimater la plante de zéro et accaparer toute son attention et son affection.
Amaury Watremez
retour au sommaire

Carnet mondain

Le 8 septembre à Sainte Anne, messe consulaire et célébration.

Le 15 septembre, le père Stéphane revient de France mais c'est pour repartir aussi sec au Liban pour le compte de "Justice et Paix".

L'anniversaire de Marc approche, pensez-y !

Cela fera bientôt un an que je suis présent ici, une petite fête s'impose (mais si, tout les prétextes sont bons).

N'oubliez pas la première réunion de prière de l'année le premier mardi de septembre.

La naissance approche pour la petite fille de Benoît et Florence !
retour au sommaire

Petites annonces

Éric André vend superbe vélo de Pascal, état quasi neuf avec option "langage imagé", car ayant appartenu aussi au Père Alexis. Tel : 02 656 55 97

Anne-Marie et Marc vous invitent dans leur restaurant climatisé du 5 rue Shivtei. Leur climatiseur extrêmement puissant vous donnera l'illusion d'être en avion.
A vous décoiffer !
Standard : 02 626 47 24

Dîtes-donc, vous allez me l'acheter mon narguilé à 200 shequels ! Je vais être obligé de le refiler gratuitement maintenant à des amis qui passent.
Écrire ou téléphoner au journal, demander le directeur du Clairon.
retour au sommaire

Idées Séduction par Claudine Linotte

L'homme idéal

Vous voulez plaire à celle que vous aimez ? Rasez vous de prêt. Ne l'invitez pas une semaine à l'avance, des imprévus risqueraient de la pousser à annuler. Il faut offrir des fleurs bien sûr, tout sauf des roses blanches. N'allez surtout pas la voir sur son lieu de travail. Il n'y a bien sûr pas d'homme idéal mais je vais néanmoins donner quelques indications sur ce que je pense, une femme est en droit d'attendre de vous. Si vous faîtes une taille raisonnable, 1m65, c'est déjà un bon point. Il n'y a aucune contre-indication à être un peu enveloppé, au contraire. Évidemment, si vous portez un prénom d'origine médiéval, vous êtes sûr et certain de lui plaire immédiatement.
Mais j'en ai fini avec ces petites idées, à vous de les mettre en pratique.
retour au sommaire

Conseils beauté

Pour toujours garder un visage frais et un teint éclatant, tout en gardant toute votre séduction pour votre mari ou votre petit ami, enduisez vous le visage de Hummus.
De plus, si vous couplez ce traitement avec un masque au concombre, l'homme que vous aimez, vous trouvera des plus apétissantes.
C'est comme cela que je me sens plus belle chaque jour.
Claudine Linotte
retour au sommaire

Votre horoscope par Hubert Voitout

Balance : Vous reprendrez le travail d'autant mieux que vous vous vous êtes reposé.
Bélier : Vous profiterez des moyens de communication nouveaux pour échanger avec un ami.
Verseau : Excusez-moi, vous n'êtes pas Bélier, je ne crois pas que vous ayez des (censuré), il est vrai .
Gémeaux : Encore ce mois-ci, une extraordinaire collusion avec une femme Poissons.
Poissons : Encore ce mois-ci, une extraordinaire collusion avec un homme Gémeaux. Je n'en crois pas mes yeux.
Sagittaire : Vous étant détendus, instruits, amusés, l'année repartira d'autant mieux sur des bases nouvelles.
Capricorne : Profitez bien de vos vacances, revenez-nous en forme.
Taureaux : J'aimerais bien avoir de vos nouvelles ! Que devenez-vous ?
Vierge : Vous avez réussi un concours mais il faut persévèrer, ce n'est pas tout.
Cancer : J'aurais aimé visiter votre gentilhommière dés maintenant. Quand elle sera restaurée. (Humour !)
Scorpion : Pensez à écrire. Ne vous tourmentez pas trop pour votre appendice caudal.
Lion : Votre caractère autoritaire vous pousse à vous croire omniscient(e).
retour au sommaire