le seul journal à double usage
Numéro 8 - Décembre 1999


"Jingle Bells, Jingles Bells, Jingle all the soldes"
Air connu

Editorial

Décembre 1999, la fin d'un siècle, la fin du deuxième millénaire chrétien selon la tradition. Beaucoup de fantasmes, beaucoup de peurs. Peu de gens s'étaient souciés de l'An 1000. Notre société "évoluée" est beaucoup plus irrationnelle que la société prétendument obscurantiste du Moyen-Age.
Une chose ou l'autre devraient compter pour le prochain Millénaire : dont la Liberté.
Amaury

Dans ce numéro :

Le dernier Noël du Millénaire
Le départ des colons
Numéro Spécial
Le deux-millième Noël (ou presque)
Humeur : Tous les visages de Dieu
Conte de Noël - Amaury Dickens
Dossier spécial : Scoop ou Arnaque ?
DERNIER DOSSIER DU MILLENAIRE
Le Jubilé
Interview du Père Noël
Local : Le code de la route palestinien
France : Odile rentre...
Sagesse(s) : Aphorismes et Proverbes
Local : "Not Tourist..."
Culture : les interdits alimentaires
La femme la plus malchanceuse du monde
L'homme qui n'a jamais le moral
Nature : Odile hiberne
Société : Surnoms inavouables
International : une arme terrifiante
Etrange : Un travail pour Mulder et Scully
GRAND JEU CONCOURS : La fin du monde
LE SUPPLEMENT DU CLAIRON
Le saviez-vous ?
De nouvelles habitudes de vie
Les habitants de la planète Zorg
Pratique . La comptabilité des bonnes actions
Santé par Jacques Témolot, vétérinaire
Ou étiez-vous le ... ? 1 Janvier 1900
Courrier des lecteurs
Sortir par Mickaël Oiseux
L'avant dernier évènement mondain du siècle
PUBLICITE certifiée
Le dernier horoscope du Millénaire

Le dernier Noël du Millénaire

Comme tous les ans depuis le quatrième siècle, Noël aura lieu le 25 décembre à Bethléem et dans le monde entier. La cohue à la messe de Minuit de 22 heures à la Basilique Sainte Catherine sera encore plus exceptionnelle que d'habitude. De plus Noël tombant un vendredi soir, veille de Shabbat, il n'y aura pas de bus, seulement les taxis palestiniens qui pourront s'en donner à cur joie pour les prix. Il y aura encore plus de touristes pour aller à la Messe de Minuit et comme l'année dernière, les DCC feront un marathon mystique.
On va encore dire que je suis atrabilaire ...
Amaury
retour au sommaire

Le départ des colons

Les colons israèliens qui étaient sur les hauteurs de Nazareth ont été évacués par les forces de l'ordre. Certains sont là depuis trente ans. Ils laissent un énorme travail mais sur des terres qu'ils s'étaient eux aussi appropriés gràce à la force. La terre n'appartient à personne.
retour au sommaire

Numéro Spécial

Nous signalons la sortie du numéro spécial du "Petit Écho de Zababdeh" qui célèbre la naissance de Camille, la petite fille de Benoît et Florence. Nous ne pouvions manquer de saluer ceux qui furent nos inspirateurs depuis le début du "Clairon". Merci à eux de leur talent.
retour au sommaire

Le deux-millième Noël (ou presque)

Il y a deux-mille ans, un peu plus selon certains, un peu moins selon d'autres, naissait d'une toute jeune fille un petit enfant perdu au milieu des marchands et des voyageurs. Puis, on ne sait comment, des bergers sont venus aussi pour lui. On ne sait que peu de choses de son enfance. On oublie souvent la nôtre.
Amaury Watremez
retour au sommaire

Humeur : Tous les visages de Dieu

Il y a autant de visages de Dieu qu'il y a de croyants. Pour les uns, il ressemble à un noble vieillard au regard terrible assis sur un trône de pierre, prêt à frapper les hommes de sa colère. Pour d'autres, c'est un bon vieux monsieur en robe rose sur des petits nuages blancs tout ronds dans un ciel bleu pastel, il est entouré d'angelots joufflus comme sur les peintures baroques. Pour d'autres encore, c'est un fumeur de havanes (dans la chanson de Gainsbourg) ou un bibliothècaire (dans "les Ailes du Désir").
On ne cherche que rarement à savoir s'il est là ici et maintenant dans la vie quotidienne, et pourtant c'est là qu'il est ou devrait être.
retour au sommaire

Conte de Noël - Amaury Dickens

Christmas Carol
Il était une fois un petit garçon qui était impatient de la venue de Noël. Il s'était caché derrière le sapin illuminé des mille feux des boules multicolores. Comme c'était vraiment un petit garçon, il s'était vite endormi déguisé en Zorro. Un bruit le réveilla, un léger nuage de suie se dissipait. Le Père Noël était là entouré d'une aura surnaturelle.
-Oh ! Brave petit, il m'attendait, j'ai une de ces soifs. C'est cette suie. Tu n'aurais pas un remontant ?
-Je vous reconnais, vous êtes le maniaque du septième, dit le petit garçon en tapant sur le Père Noël avec son épée en plastique.
-Mais non, je suis vraiment le Père Noël, si tu ne me crois pas, voilà mon passeport.
Le petit garçon apporte alors un verre et la bouteille de Cognac de son papa. Le Père Noël en vide coup sur coup deux verres et s'essuie au revers de sa manche, il a un visage aussi rouge que son costume :
-Ouf ! Çà va mieux. Ah ! J'ai quelque chose pour toi. Tu as été un bon petit garçon.
Il sort de sa hotte une boîte de jeu de construction en bois. Le petit garçon se gratte la tête avec son épée en plastique:
-C'est pas ce que j'avais demandé, euh-monsieur
Le Père Noël, qui a l'air un peu agacé, répond sur un ton qu'il voudrait calme :
-C'est ce que je t'apporte, ce magnifique jeu artisanal tout en bois.
-Moi, c'était la Playstation Super2000 à trois vitesses que je voulais.
-Je l'ai pas OK ? Le Père Noël lève la main sur le petit garçon comme s'il allait le frapper puis la rabaisse avec un sourire forcé :
-Ah ! Attends, pt'tit c...mon petit. Il farfouille dans son grand sac et en sort un "Game Boy".
-Nan ! J'en veux pas, c'est plus à la mode !
Le Père Noël rentre dans la cheminée :
-Bon, moi, je me tire, pt'tit con, marmonne-t-il.
-Vieux con ! réplique le gamin qui jura un peu tard qu'on ne l'y prendrait plus et alla faire des courses à Carrefour avec ses parents.
retour au sommaire

Dossier spécial : Scoop ou Arnaque ?

Croire, ou pas ? (authentique)
Le Père blanc de service de téléphone ne se doutait pas de l'incroyable nouvelle qu'il allait entendre : l'apocalypse est bien pour Janvier 2000 si les musulmans ne rendent pas la clef du Saint Sépulcre aux chrétiens. De plus, le Messie est de retour et c'est une fille, la fille de Madame Hilda Potjefleiche de Hambourg.
Mohammed reviendrait comme l'antéchrist, en soucoupe volante vénusienne directement de la galaxie C185 des Myriades dans la Constellation du Cheval. Les preuves -irréfutables- tombent un peu plus nombreuses chaque jour. Enfin, les quatre cavaliers de l'Apocalypse seraient les voisins de madame Potjefleiche, les Von Schlümpfe et leurs deux enfants, Rolf et Rudi.
Claudine Linotte a reçu ce scoop de l'asile "Die Violetten"de Hambourg.
retour au sommaire

DERNIER DOSSIER DU MILLENAIRE

Noël, une naissance qui a changé le monde et un évènement frelaté par tout les marchands du temple : les soldes de Noël, les catalogues, le Père Noël, les jouets hors de prix etc ...
Le sens de Noël : l'accueil de l'autre, les gestes gratuits, Un sauveur tout petit qui semble bien dérisoire, l'Espoir du monde.
retour au sommaire

Le Jubilé

Le 25 décembre, nous fêterons le Jubilé de la Naissance du Christ. Il est né dans un étable au fond d'un caravansérail pour les pauvres.
Il n'y avait pas de "bonnes familles" autour de lui, des animaux et des voyageurs. Maintenant, il y a un hôtel de luxe en face de la Basilique de la Nativité. Je ne suis pas sûr qu'on l'y aurait accueilli tout comme ces maisons pour pélerins qui ont les moyens.
Il y a une dizaine d'années, l'expérience avait été tentée à Paris, en demandant à plusieurs personnes si elles auraient accueilli une famille étrangère le soir de Noël. Pour voir la distance qu'il y a entre les mots et les actes. Cela avait été très décevant et tout à fait prévisible.
Aujourd'hui, beaucoup de moralisateurs, d'esprits étroits ont fait comme une OPA sur l'esprit de Charité. Ce sont des pharisiens qui rejetteraient le Christ s'il revenait.
Amaury
retour au sommaire

Interview du Père Noël

Le Père Noël a accepté de répondre aux questions de Claudine Linotte.
Claudine Linotte : Père Noël, bonjour, cela fait combien de temps que vous faîtes le bonheur des enfants ?
Père Noël : En France, l'entreprise marche bien depuis les luttes entre laïcards et religieux. Je dois dire qu'après quelques restructurations il y a quelques années, nous sommes chaque année en pleine synergie de dynamisme.
C L : Oui, mais les enfants ?
P N : Les ?
C L : Les enfants, vous faîtes çà pour les enfants.
P N : (Rires) Ah! oui, soyons sérieux, surtout pour le porte-monnaie de leurs parents (Rires). Je suis un chef d'entreprise, pas un romantique. Nous faisons des affaires.
C L : Bon, merci Père Noël.
retour au sommaire

Local : Le code de la route palestinien

par Amaury Watremez
Je donne depuis peu des cours de français au Centre Culturel Français de la rue Sallah ed Dihn. Dernièrement, j'ai eu l'occasion d'expliquer le mot "interdit" en utilisant l'exemple du code de la route : "Interdit, c'est quand on ne peut pas emprunter une rue à cause d'un panneau 'sens interdit' par exemple".
Voyant que çà ne marchait pas, j'ai demandé ce qui n'allait pas. La réponse n'a pas tardé : "Mais pourquoi on ne peut pas ?", "A cause du panneau", "Et alors ? Si on est pressé". Ici, la ligne blanche au milieu sépare la rue en deux, la seule autre règle étant le droit du plus fort klaxon ou de la plus forte cylindrée.
retour au sommaire

France : Odile rentre...

par Hubert Voitout
Odile rentre en France, elle n'a prévenu personne et revient presque en catimini. Elle va devoir reprendre le travail et des habitudes très différentes des palestiniennes. Nous pensons qu'elle en aura le courage après un hivernage indispensable (voir dernière page). Elle aura au moins la possibilité de compenser la peine qu'elle a en partant en pouvant dire leur fait aux policiers à la frontière.
Peut-être alors aurons-nous la joie de la voir revenir de Tel-Aviv dans quelques mois répétant de manière hébétée en souriant béatement: "Je suis une grande amie d'Israël, j'aime ce pays libre".
retour au sommaire

Sagesse(s) : Aphorismes et Proverbes

recueillis par Claudine Linotte
En ces temps difficiles, il est bon de se rappeler un peu de la sagesse de nos anciens.
"Le Lion dormira avec l'Agneau, mais l'Agneau ne dormira pas très bien".(traditionnel - Amérique)
"En Mathilda May, fais ce qu'il te plaît"(traditionnel - France, j'aime bien celui-là, note d'Amaury)
"Quand l'Imbécile demande le passeport, le Sage le montre" (traditionnel - palestinien) "Qui vole un uf vole une Mercédès 510 SX avec ABS, airbag en option" (traditionnel - France)
"La parole est d'or, le silence ne rapporte rien" (traditionnel - Vieille Ville de Jérusalem)
"Si tu ne sais pas pourquoi tu frappes ta femme, elle, elle le sait" (authentique - arabe)
"L'Avenir appartient à ceux dont les ouvriers se lèvent tôt" (traditionnel - France)
"Pour vivre heureux, vivons couchés" (traditionnel - Amaury)
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin Laetitia Casta sait nager" (traditionnel - Nord)
retour au sommaire

Local : "Not Tourist..."

par Robert Glaviot
Cela fait pourtant des mois que le coopérant de Sainte Anne passe devant son magasin mais il n'a pas compris : "Viens, entre, j'ai de bons prix". Un jour, excédé, le coopérant est entré et lui a dit plusieurs fois en détachant bien les mots : "I am not a tourist". L'autre a répondu : "Ok Father, don't be afraid, I make you good prices, only for you" (d'accord, mon père, je te fais de bons prix, seulement pour toi).
Il y eut aussi ces jeunes dans la rue disant "Shalom" au coopérant de Sainte Anne puis "espèce d'idiot" en arabe croyant que l'autre ne comprend pas, comme un commerçant ou un chauffeur de "sherout": "I am not jewish or israeli, I am french" dit Amaury, "Tov, tov" ("bien" ou OK en hébreu) a répondu tout ce beau monde. Plein de lassitude, Amaury a décidé la prochaine fois de montrer son passeport, pour s'acculturer.
retour au sommaire

Culture : les interdits alimentaires

par Hyppolithe de Saint-Poulet
A l'étranger, pour un "bon" français amateur de "bouffe", les interdits alimentaires sont un véritable calvaire, pas de porc, pas d'alccol, bref, déjà tout un pan de la culture alimentaire. Certains sont obligés de manger "casher" contre leur gré. D'autres, en milieu arabe, mangent "hallal". Enfin, il y en a à Sainte Anne qui, pire encore, mangent à l'autrichienne et à la flamande. C'est encore plus horrible, surtout en été. Les rêves de beaucoup sont remplies de camemberts coulants, de saucissons.
Ces interdits n'ont pas toujours été présents, certains prétendent, comme Woody Allen, que la Torah interdit de manger du porc seulement dans certains restaurants. La question avait été posée au rabbin orthodoxe Chaïm Yzraël Baumel qui avait répondu, en secouant la tête avec incrèdulité : "Ah bon ! C'est interdit ?". Il faut dire qu'aux carpes farcies, qu'il ne digère pas, il a toujours préféré les côtelettes de porc.
retour au sommaire

La femme la plus malchanceuse du monde

Des scientifiques ont étudié en laboratoire le cas de Marie-Thérèse Le Pissec, la femme la plus malchanceuse du monde. A deux mois, elle s'électrocute gravement en mettant les doigts dans une prise, à trois ans, posant la main sur une plaque de cuisson allumée, elle se brûle au troisième degré. Elle glisse sur une plaque de verglas à Paris en juillet, sur une plage déserte de dix kilomètres carrés en hiver, elle reçoit en pleine figure l'unique char à voile présent ce jour-là. Le jour de son mariage, son époux s'enfuit avec toutes ses économies et les demoiselles d'honneur. Tentant de mettre fin à ses jours, le revolver explose dans sa main .
Les scientifiques qui l'étudiaient ont dû interrompre leurs travaux car leur laboratoire a brûlé il y a deux jours.
retour au sommaire

L'homme qui n'a jamais le moral

Il est tellement complexé qu'il passe sa vie la tête sous un sac en papier. Il se trouve laid et stupide et continue chaque jour sa litanie de plaintes de la veille sur la malchance qui le poursuit. Son humeur est contagieuse. Les scientifiques l'ont enfermé avec la femme la plus malchanceuse pour voir ce que cela peut donner.
retour au sommaire

Nature : Odile hiberne

par Alfred Escroq
A l'instar de la marmotte ou de l'ours brun, à son retour, l'Odile Terra a décidé d'hiberner : Je ne sortirais de dessous ma couette que lorsque la température dehors dépassera les 15 degrés, et encore !". Aussitôt dit, aussitôt fait, Odile dort et il ne faut pas la déranger.
Déjà à l'aéroport, à l'arrivée, elle ne voulait pas sortir de l'avion, nous étions là avec notre magnétophone : "Allez, il faut sortir - Nan, je veux rentrer là oû il fait chaud - Allons, allons, de toutes façons, on repart en Islande - Bon d'accord". A Jérusalem, il fait un petit 25 degrés il est vrai.
retour au sommaire

Société : Surnoms inavouables

Au cours du voyage de Marie-Laure, une amie de France de notre vénéré rédacteur en chef, nous avons pu entendre le surnom qu'il n'aurait jamais avoué tout seul même sous la torture : Mau-Mau, pas Momo qui est infiniment vulgaire. Ce surnom est absolument charmant.
Je pourrais en citer d'autres dont le surnom est "Ninife" depuis l'enfance, "Pussycat qui est un très joli surnom comme celle qui le porte ou, pour Marie-Laure elle-même, la "Drôlesse", surnom charmant que lui donne notre valeureux rédacteur en chef.
Il arrive cependant que ces surnoms déclenchent, pour certains, l'hilarité du commun qui n'en comprend pas la subtilité.
retour au sommaire

International : une arme terrifiante

par Robert Glaviot
Les scientifiques ont créé en laboratoire la bombe de destruction massive la plus destructrice jamais conçue : la bombe E-A, "E" pour Élodie, "A" pour Amaury. Bien qu'irrésistiblement attirés l'un par l'autre, les réunir équivaudrait à créer une réaction en chaîne extrêmement dangereuse dûe à leur tempérament de feu.
Armaggedon à coup sûr, les prédictions les moins optimistes seraient réalisées.
retour au sommaire

Etrange : Un travail pour Mulder et Scully

par Pierre Bellemire
Il est 14 heures 03 GMT lorsque Florence met au monde une petite fille, Camille, ce vendredi. Il est 22 heures pile quand Tanya déclare à Philippe qu'elle est enceinte. Des bébés partout ! Est-ce une conspiration mondiale ? On est en droit de se poser la question. A qui le tour ensuite ? Anne-Marie et Marc Auroyer seraient les suivants sur la liste noire de la conspiration.
Marc Auroyer, Amaury Watremez et le père Stéphane Joulain présenteraient d'ailleurs eux-aussi les signes d'une grossesse future. Il suffit de les regarder de profil.
retour au sommaire

GRAND JEU CONCOURS : La fin du monde

Oû étiez-vous le jour de l'Apocalypse ?
Le 31 décembre 1999, les différents problèmes géopolitiques seront réglés définitivement puisqu'il ne fait aucun doute que la bataille finale d'Armaggedon va se déclencher le premier janvier 2000 si le temps le permet. Nous lançons donc un grand-jeu concours : "Oû étiez-vous le jour de l'Apocalypse ?".
Il suffit d'indiquer sur une carte postale vos nom, prénom, adresse ainsi que l'endroit que vous aurez choisi pour votre fin du monde. Le choix le plus original sera récompensé par huit-jours en pension complète dans le superbe complexe anti-atomique de Vevey en Suisse.
retour au sommaire

LE SUPPLEMENT DU CLAIRON

Le saviez-vous ?

par Claudine Linotte
L'An 2000 est déjà passé : Selons les biblistes les plus distingués, l'an 2000 est déjà passé, le Christ étant né en fait en 6 avant l'an 0. Nous sommes donc en 2006.
Pas de sapin dans les restaurants : Dans les restaurants israèliens, le sapin n'est autorisé que dans une salle différente là oû il ne gênera pas les juifs présents, ce n'est pourtant pas un symbole vraiment chrétien. Cela rappelle autre chose : "Whites only".
Par contre, il y aura des chrétiens pour célébrer les fêtes juives spontanément et presque laisser de côté les fêtes chrétienns.
Le troisième millénaire commence en 2001 : Le deuxième millénaire finit avec l'an 2000.
retour au sommaire

De nouvelles habitudes de vie

par Claudine Linotte
A Tel-Aviv a été inauguré la première agence d'Escort Girls intellectuelles, la "Brainy's". Il y a toute une équipe de filles aux cheveux raides, fumant cigarettes sur cigarettes, portant des salopettes en jean, le nez chaussé de lunettes à fine monture de métal. Certaines se promènent en jean délavé avec provocation, Proust à la main, d'autres c'est Joyce.
Pour une somme conséquente, une jeune étudiante en psychologie écoute du Bartok avec vous pour ensuite vous laisser la détailler lorsqu'elle pique une crise de nerfs. Pour un tarif plus important, une jeune communiste assiste avec vous à un concert de musique concrète avec une autre fille membre du service d'ordre du MLF.
Cette agence a un succès fou, beaucoup d'hommes sont intellectuellement frustrés.
retour au sommaire

Les habitants de la planète Zorg

par Pierre Bellemire
Un de nos enquêteurs est allé sur la planète Zorg (c'est tout proche par le bus) et en a ramené le cliché ci-contre qui permet de se faire une idée. Là-bas, les hommes portent tous des couettes ou des "anglaises" et ce sont les femmes qui se rasent le crâne.
Les Zorgiens s'habitent en noir été comme hiver, qu'ils fassent 37 degrés ou 17. Leur costume consiste en une robe de chambre, très élégante, un chapeau à bords ou "borsalino" et ils portent tous la barbe.
Ils ont tous de fortes tendances paranoïdes et détestent les côtes de porc à l'ail.
retour au sommaire

Pratique . La comptabilité des bonnes actions

Une bonne action peut se perdre, de fait elle se perdra souvent. En effet, personne ne s'en souvient et vous ne serez pas récompensé par l'admiration méritée de vos amis : comment y remèdier ?
En utilisant un agenda Filofax des plus traditionnels, vous notez par jour vos bonnes actions selon une typologie bien précise. Non seulement elles ne se perdront plus mais vous pourrez aussi noter vos sacrifices, jeûnes, etc ...
Cela vous permettra de les afficher au mur. Vos amis vous admireront et feront votre éloge, il ne vous restera qu'à afficher un petit sourire modeste : "Oh! ce n'est rien vraiment".
retour au sommaire

Santé par Jacques Témolot, vétérinaire

Une allergie malheureusement répandue
Mademoiselle Éliane B. de la communauté de l'Emmanuel de Jérusalem, étudiante à l'université hébraïque du mont Scopus, souffre depuis une discussion biblique et politique très polémique d'une allergie à l'Amaury et aux opinions anti-sionistes en général. Revenant du Mont des Oliviers dans la Vieille Ville, Éliane B. s'étant prise à chanter en hébreu, Amaury dit : "C'est la crise qui commence". Ce fut en effet le début de la crise d'allergie qui débuta.
Depuis, rien n'y fait, la simple vue d'Amaury déclenche une crise d'urticaire chez Éliane B ou d'asthme, elle ne peut effectivement pas le sentir. Les symptômes en sont une propension à traiter d'antisémite toute personne qui parlerait des manquements aux Droits de l'Homme en Israël.
retour au sommaire

Ou étiez-vous le ... ? 1 Janvier 1900

Beaucoup de magasines féminins ou non proposent une rubrique : "Oû serez-vous le 1er janvier 2000?". Nous avons trouvé intéressant de poser la question à l'envers. Oû étiez-vous au début de ce siècle ?
La Rédaction du Clairon
Sur Marie-Céline : "Je fêtais la nouvelle année aux Invalides avec de bonnes familles, que je connaissais déjà, juste après avoir fêté mes 76 ans".
Cécile Lambert : "Je descendais les Champs Élysées dans un fiacre spécial avec des amis. Nous fêtions avec joie l'invention du pissenlit que nous venions de mettre au point".
Amaury Watremez : "Ayant envoyé ma trois-cent vingtième lettre à Élodie, je l'attendais dans mon appartement, j'attends encore, je dis, j'attends encore".
Marie-Laure Delorme : "Étant encore naïve sur ce plan, j'escaladais le Sinaï à mains nues pour retrouver Moïse, je fus cruellement déçue plus tard".
Propos recueillis
par Claudine Linotte
retour au sommaire

Courrier des lecteurs

"Je vous remercie par la présente pour votre journal qui m'est très utile."
Alphonse Merlu -
poissonnier à Paris XVème
Merci de vos encouragements "Votre journal est très instructif mais il ne m'amuse que modérément."
Colonel S.-
chef de district de la police hyérosolimitaine
Nous sommes des amis d'Israël
retour au sommaire

Sortir par Mickaël Oiseux

Le 31 décembre le "Fanatic Muslim club", le "Orthodox Jewish Club" et "l'Extremist Club" organisent une soirée "Faire la bombe".A minuit sonnante, le roi et la reine de la soirée, élue par tous les night-clubbers appuiera sur le bouton qui déclenchera une bombe au cobalt pour terminer la soirée en apothéose..
retour au sommaire

L'avant dernier évènement mondain du siècle

Le "Te Deum" du 9 novembre
Y étaient présents les personnalités francophones qui comptent à Jérusalem. Les volontaires DCC étaient invités du fait de la grandeur d'âme de Monsieur le Consul, simple charité. La cérémonie très courte s'est terminée par le salut de chaque personne présente à Monsieur le Consul et son épouse, charmante au demeurant.
Pendant que les dames et demoiselles et Gérald devisaient gaiement, les DCC savouraient avec délice les petits fours et le champagne qui étaient délicieux. Ce n'est pas tout les jours qu'ils ont de si bonnes choses pour la plupart, excepté le coopérant de Sainte Anne.
Hyppolithe de Saint-Poulet
retour au sommaire

PUBLICITE certifiée

Avec les guides "Odile Terra", vous saurez tout quant aux interogatoires interminables et ne pas se tromper sur ce qu'il convient de dire
retour au sommaire

Le dernier horoscope du Millénaire

par Hubert Voitout
Poissons : Vous devez assister à la fin du monde à Jérusalem avec un Gémeaux, vous serez aux premières loges.
Gémeaux : Vous avez fait des promesses inconséquentes que vous ne pourrez tenir pour cause de fin du monde.
Taureaux : Merci de vos messages et de vos fromages à l'odeur de fin du monde.
Verseau : C'est dommage que vous ne veniez pas à Jérusalem pour que l'on se revoit avant la fin du monde
Bélier : Vous connaîtrez quand même Jérusalem, la céleste, puisque c'est la fin du monde.
Balance : Il y a des amitiés qui durent jusqu'à la fin du monde. Vos actes le montrent.
Sagittaire : L'Amitié est un bien précieux que vous saurez conserver jusqu'à la fin du monde.
Cancer : Je finirai bien par voir votre maison avant la fin du monde.
Capricorne : Votre trigone en Mercure me signale que vous vous surmernez de trop avant la fin du monde.
Lions : C'est dommage de commencer votre retraite juste avant la fin du monde.
Vierge : Votre stylo est en grève, c'est pour cela que vous ne pouvez écrire avant la fin du monde.
Questionné sur la fin du monde, thème qui revient constamment dans cet horoscope, Hubert Voitout a dit : "Non, non, rien de spécial"et il est parti tout de suite après pour sa maison de campagne oû il a fait aménagé un bunker avec des provisions pour plusieurs années. Coincidence ?
retour au sommaire