Réunion de prière

14 septembre 1999

Si le Père vous appelle
  1. Si le Père vous appelle
    A aimer comme il vous aime
    Dans le feu de son Esprit
    Bienheureux êtes-vous :
    Si le monde vous appelle
    A lui rendre un espérance
    A lui dire son salut
    Bienheureux êtes-vous :
    Si l'Eglise vous appelle
    A peiner pour le Royaume
    Aux travaux de la moisson
    Bienheureux êtes-vous :
  1. Tressaillez de joie !
    Tressaillez de joie !
    Car vos noms sont inscrits
    Pour toujours dans les cieux
    Tressaillez de joie !
    Tressaillez de joie !
    Car vos noms sont inscrits
    Dans le coeur de Dieu.
  1. Si le Père vous appelle
    A la tâche des apôtres
    En témoin du seul Pasteur
    Bienheureux êtes-vous :
    Si le monde vous appelle
    A lutter contre la haine
    Pour la quête de la paix
    Bienheureux êtes-vous :
    Si l'Eglise vous appelle
    A répandre l'Evangile
    En tout point de l'univers
    Bienheureux êtes-vous :

  2. Si le Père vous appelle
    A parler de ses merveilles
    A conduire son troupeau
    Bienheureux êtes-vous :
    Si le monde vous appelle
    Au combat pour la justice
    Au refus d'être violent
    Bienheureux êtes-vous :
    Si l'Eglise vous appelle
    A l'amour de tous les hommes
    Au respect du plus petit
    Bienheureux êtes-vous :
Les Béatitudes
Dans l'Evangile selon Matthieu

"Voyant les foules, il gravit la montagne et quand il fut assis, ses disciples s'approchèrent de Lui. Et prenant la parole, Il les enseignait en disant :
Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le royaume des cieux est à eux,
Heureux les doux, car ils posséderont la terre,
Heureux les affligés, car il seront consolés,
Heureux les affamés et les affamés de la justice, car ils seront rassasiés,
Heureux les miséricordieux, car ils recevront miséricorde,
Heureux les coeurs purs, car ils verront Dieu,
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu,
Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux,
Heureux êtes vous quand on insultera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement toute sorte de mal contre vous à cause de moi
Sayez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c'est bien aini qu'on a persécuté les prophètes, vos devanciers."

Dans l'Evangile selon Luc

"Et Lui, levant les yeux sur ses disciples, disait :
Heureux, vous les pauvres, car le Royaume des cieux est à vous,
Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés,
Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez,
Heureux êtes vous, quand les homme vous haïront, quand ils vous frapperont d'exclusion et qu'ils insulteront et proscriront votre nom comme infâme, à cause du Fils de l'homme. Réjouissez vous ce jour là et tressaillez d'allégresse, car voici que votre récompense sera grande dans le ciel. C'est de cette manière, en effet, que leurs pères traitaient les prophètes.
Mais malheur à vous, les riches, car vous avez votre consolation,
Malheur à vous, qui êtes repus maintenant, car vous aurez faim,
Malheur à vous, qui riez maintenant, car vous connaîtrez le deuil et les larmes,
Malheur à vous, lorsque les hommes diront du bien de vous ! C'est de cette manière, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes"

Apophtegmes des Pères du Désert

  1. Abba Pambo aimait raconter cette histoire.
    Dans une grotte surplombant un village, habitait un vieil ermite. On venait le consulter de loin car il avait reçu le charisme du discernement. Une nuit, le Seigneur lui révéla qu'il allait bientôt l'accueillir. Il en fut rempli de joie. Son coeur pourtant était inquiet, en songeant aux personnes qu'il accueillait : "Qui désormais les écouterait ?"
    Un matin qu'il priait à l'entrée de sa grotte, il demanda à un homme qui passait près de lui : "Peux-tu me dire quel est l'homme le plus saint du village ?". L'homme répondit : "Je ne me suis jamais posé la question, d'ailleurs le Seigneur nous demande de ne pas juger !"
    A ces mots, l'ermite s'exclama "Merci Seigneur, tu viens de me révéler celui qui me remplacera !"
    La nuit suivante, il s'envolait pour le ciel.

  2. Un jeune homme confia à Amma Praotice : "J'ai pris la décision d'arrêter mes études pour me retirer dans un monastères. J'y prierai beaucoup et ferai de nombreux sacrifices." Amma lui répondit : "Bravo ! Toutefois, une chose m'étonne : que tu n'aies pas encore fixé la date de ta canonisation."

  3. Abba Hilarion déclarait : "Beaucoup de chrétiens ne permettent pas à la Parole de Dieu de devenir char. La parole devient chair quand elle enfante en nous des actes d'amour."
    "Que signifie pécher contre l'espérance ?" Amma Anastasie répondit : "C'est refuser de rechercher la face cachée du réel."

  4. Amma Anastasie disait à ses disciples : "Se convertir, c'est réveiller son âme."

  5. "Père, quand des gens me disent que la vie est absurde, je ne sais que répondre." Abba Agathon lui dit :"Ne cherche pas à leur prouver le contraire. Présente ce qui est important pour toi, parle des questions et des doutes qui t'habitent, exprime ce que tu crois. Si tu es sincère, ton frère te quittera peut-être soulagé."

  6. Nadim, un novice, se posait beaucoup de questions en pensant au jugement de Dieu. Abba Agathon caressa sa barbe et lui dit : "A ta mort, le Seigneur te demandera :'Durant toutes ces années passées sur la terre, as tu été pleinement Nadim ?' A ce moment, tu reconnaitras que tu n'as pas été pleinement celui que tu étais appelé à être, et tu ressentiras un grand désir de te réaliser avec toi-même dans la tendresse de Dieu : voilà comment je conçois le jugement."

  7. "Père, quelqu'un a soutenu que l'étude de la théologie était dangereuse, car elle complique la vie, jette souvent dans le doute et fait perdre la foi si belle des gens simples. Dois-je y mettre un terme ?" Le vieillard répondit : "Si la théologie t'aide à prier et stimule ton zèle pour servir tes frères et soeurs, poursuis sans crainte. Si tu perds la paix dans ton coeur ou en viens à mépriser moins instruit que toi, interromps immédiatement tes études."